Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mes poemes

Le galop du temps / El galope del tiempo, Elizabeth Robin (Tourbillon, 2015)

Publié le par Elizabeth Robin

photo: ©Juan Jose Bujidos / montage: Elizabeth Robin

photo: ©Juan Jose Bujidos / montage: Elizabeth Robin

Le galop du temps

 

Il est un antique cadran

Ne marquant que les heures claires,

Se tisser dans le fil du temps

Les aiguilles sont moins sévères.

 

Aux bougies se soufflent les ans,

Au gui se suspend nouvel an,

Le regard au miroir du temps

Ternit le teint de noir et blanc.

 

J'irai l'amble en la chevauchant,

La grande aiguille du cadran,

Tic-tac au cœur en battements,

Je serai passager du temps.

 

Aux heures claires, trottinant,

Aux heures sombres, galopant,

Mon rythme de vie je le prends

Au tempo du meilleur cadran.

 

Aller l'amble en la chevauchant,

La grande aiguille du cadran,

Être bon cavalier du temps,

La chevauchée court juste un temps !

 

El galope del tiempo

 

Las esferas antiguas

Sólo marcan las horas claras,

Tejerse en el hilo del tiempo,

Las agujas no son tan severas.

 

Velas para soplar los años.

Muérdago para el año nuevo.

La mirada en el espejo del tiempo

Marchita la tez en blanco y negro.

 

Iré a la ambladura, cabalgando

La gran aguja de la esfera,

A su tictac los latidos de mi corazón,

Seré el pasajero del tiempo.

 

A las horas brillantes, trotando,

A las horas oscuras, galopando,

El ritmo de mi vida sigue

El tempo de la mejor esfera.

 

Ir a la ambladura, cabalgando

La gran aguja de la esfera,

Ser buen jinete del tiempo,

¡La cabalgada sólo corre un tiempo!

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Noël, Elizabeth Robin (Á la semelle des petits souliers, 2017)

Publié le par Elizabeth Robin

Photo: © Juan Jose Bujidos, poème: © Elizabeth Robin

Photo: © Juan Jose Bujidos, poème: © Elizabeth Robin

Acrostiche de Noël

NOTRE SAPIN SCINTILLE

ORNÉ DE TOUT CE QUI BRILLE

EVEILLANT LES RÊVES !...

LE SONGE DE LA PAIX QUI SE LÈVE !

 

Voir les commentaires

LE TEMPS QUI PASSE, Elizabeth Robin (Tourbillon, 2015)

Publié le par Elizabeth Robin

photo: © Olimpia Madrera Román et Juan Jose Bujidos/ poème: Elizabeth Robin

photo: © Olimpia Madrera Román et Juan Jose Bujidos/ poème: Elizabeth Robin

"Le temps qui passe", poème extrait de TOURBILLON, ©Elizabeth Robin

photo: © Olimpia Madrera Román et Juan Jose Bujidos, montage d'Olimpia.

Traduction : (Elizabeth Robin et Mathilde Robin)

El tiempo que va pasando

Pasan los días,

Pasan las estaciones,

Pasan los años,

Como un torbellino.

 

En las esferas anticuadas

Las horas se borran,

Las huellas de vida

Se quedan en el tiempo que va pasando.

 

El universo grandioso

Es maestro de las horas,

Naturaleza en simbiosis

Cumple su obra.

 

 

Voir les commentaires

QUAND VIENT L'AUTOMNE, Elizabeth Robin (Tourbillon, 2015)

Publié le par Elizabeth Robin

Á l'automne, © Elizabeth Robin, photos © Juan Jose Bujidos

Á l'automne, © Elizabeth Robin, photos © Juan Jose Bujidos

Pour fêter l'arrivée de l'automne, deux poèmes extraits de TOURBILLON,

© Elizabeth Robin, photos: © Juan Jose Bujidos :

"Quand vient l'automne, la feuille..." et "Á son automne, la femme...effeuille"

Traduction: (Elizabeth Robin et Mathilde Robin)

Cuando viene el otoño, la hoja...

Cuando la hoja del otoño

Robada por el viento

Acaba su vuelo

Allí donde corre el agua,

En el arroyo,

En la fuente,

La bella suerte

¡ Para su tumba !

La hoja rojiza

Mecida en el lecho

Que el viento elige,

La muerte en los talones,

Acabará su viaje

Para dormir en el musgo

Bajo la Osa Mayor.

 

Edad otoñal...

En el otoño de su vida,

ELLA roba al amor

Tantas palabras...

...aún sabe amar,

¡ como quiere amar !

En su ingle,

¡ Granos de ámbar

Se quedan bellos ¡

Arremangar

Enaguas y plieges

Y mecer en la noche

Esta mujer dulce,

No necesita correr más,

Hasta el hurón

Se vuelve osito de peluche.

 

 

 

 

                                                                               

Voir les commentaires

La fin d'un été, Elizabeth Robin, Tourbillon, 2015

Publié le par Elizabeth Robin

photo: © Juan Jose Bujidos

photo: © Juan Jose Bujidos

Voir les commentaires

Coqueliblécots, Elizabeth Robin, Tourbillon, 2015

Publié le par Elizabeth Robin

photo: © Juan Jose Bujidos

photo: © Juan Jose Bujidos

Voir les commentaires

Coquelicots naviguent sur les flots, Elizabeth Robin, Vents dominants, 2014

Publié le par Elizabeth Robin

photo: © Juan Jose Bujidos

photo: © Juan Jose Bujidos

Voir les commentaires

Au loin..., Elizabeth Robin (Ombres et lumières, 2019)

Publié le par Elizabeth Robin

poème: © Elizabeth Robin / photo: © Juan Jose Bujidos

poème: © Elizabeth Robin / photo: © Juan Jose Bujidos

En juillet, pour mon premier concours de poésie (Flammes Vives), un de mes poèmes a été apprécié et sélectionné parmi 291 textes pour figurer dans leur recueil "Variations sur le thème du courage".

En décembre il est à nouveau sélectionné pour le recueil Europoésie / Poésie du point du jour 2018.

Ce poème est devenu chanson car je lui ai trouvé une jolie mélodie et j'espère pouvoir vous le présenter bientôt sur ma chaîne youtube. 

 

Voir les commentaires

Automne charmeur...,Elizabeth Robin (Á la semelle des petits souliers, 2017)

Publié le par Elizabeth Robin

Photo: © Juan Jose Bujidos / Elizabeth Robin

Photo: © Juan Jose Bujidos / Elizabeth Robin

 

Ombre d'automne, extrait de "Á la semelle des petits souliers", © Elizabeth Robin

Attrapée par le vent,

Une feuille plane à l’endroit, à l’envers,

Tournoie, puis se pose sur le lichen vert.

Ombre d’automne

Mêle ocre et roux et teint le vert,

N’éteint le vert qu’à l’arrivée de l’hiver

En pleurant sur l’épais manteau. 

 

Oies messagères, extrait de "Á la semelle des petits souliers", © Elizabeth Robin

Alertées par un vent froid,

Une oie, puis deux, puis trois, puis cent oies,

Tardivement survolent quelques cents toits.

Oubliés l’étang et les nids de printemps !

Maintenant il est temps de fuir l’hiver et sa loi !

Nous disent au revoir au moins cent mille oies

En écrivant dans le ciel le V de leur voyage, le V du vol d’oies.

Voir les commentaires

Coquelicots, Elizabeth Robin (Vents dominants, 2014)

Publié le par Elizabeth Robin

Coquelicots; Elizabeth Robin

Poème extrait de Vents dominants (© Elizabeth Robin).

Ce poème a été inspiré par la photo (© Juan Jose Bujidos).

Voir les commentaires

<< < 10 11 > >>