Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

mes chansons

Et si... / Y si..., Elizabeth Robin (Ombres et lumières, 2019) reçoit un premier prix...

Publié le par Elizabeth Robin

Photo: © Elizabeth Robin

Photo: © Elizabeth Robin

Et si... , extrait de mon recueil Ombres et Lumières (2019),vient de recevoir le 1er prix au concours "Joutes poétiques de la francophonie" organisé par Les Rosati, prix Henri Caudron décernant la poésie libérée. 

Ce poème  a également trouvé sa mélodie, un air de guitare composé par Juan Jose Bujidos.

Y si... , un poema de mi recopilación Sombras y luces, ha recibido el 1er premio en el concurso "Joutes poétiques de la francophonie" organizado por Les Rosati, el premio Henri Caudron premiando la poesía moderna, libre. 

Este poema ya ha encontrado su melodía, un aire de guitarra de Juan Jose Bujidos. 

Et si…

 

Sous les bateaux désespérés

Glisse la peur,

Glisse la mort.

 

Ils sont partis

L’âme brisée

Fuyant les côtes de détresse.

 

Tombe la nuit,

Monte la peur

Á chaque vague cognant la coque.

 

Les enfants pleurent larmes au vent

Et le vent hurle de colère

Soufflant leurs voix jusqu’aux frontières !

 

La lune fond,

Le soleil sombre,

Noire est leur peine,

Le port est loin

Pour les bateaux abandonnés !

 

Jour après jour,

Le monde est sourd ?

Mais où sont donc les belles rives

Vertes d’espoir pour qu’on y vive ?

 

Et le vent peine

Á perdre haleine,

Gonfle les voiles de colère

Sifflant leurs voix jusqu’aux frontières !

 

Alors soudain…

S’ouvrent des mains

Comme des ailes d’albatros,

S’ouvrent des cœurs,

Quelques colombes du bonheur.

 Un peu d’amour

Au point du jour.

 

Alors enfin…

Coule la mort,

Coule la peur.

 

 

Y si…

 

Bajo los barcos desesperados

Se desliza el miedo

Se desliza la muerte.

 

Han partido

El alma herida

Rehuyendo las costas de socorro.

 

Cae la noche,

Sube el miedo

A cada ola golpeando el casco.

 

Los niños lloran lágrimas al viento

¡Y el viento grita de ira

Soplando sus voces hasta las fronteras!

 

La luna se esfuma,

El sol oscurece,

Negra es su pena,

¡El puerto está lejos

Para los barcos abandonados!

 

¿Día tras día

El mundo está sordo?

¿Pero dónde están las hermosas orillas

Verdes de esperanza para vivir?

 

Y el viento lucha

Hasta perder el aliento,

¡Hincha las velas con ira

Silbando sus voces hasta las fronteras!

 

Entonces de repente…

Se abren manos

Como alas de albatros,

Se abren corazones,

Unas palomas de felicidad.

Un poco de amor

Al final del día.

 

Entonces finalmente…

Se hunde la muerte,

Se hunde el miedo

Voir les commentaires

Sous les chants de la Bonne Année, Elizabeth Robin (Tourbillon, 2015)

Publié le par Elizabeth Robin

Photo: © Juan Jose Bujidos

Photo: © Juan Jose Bujidos

Poème extrait de Tourbillon, © Elizabeth Robin

 

 Bonhomme s'éclate !

 

Quand nouvel an tintinnabule

Petit bonhomme déambule,

S'éclate avec les noctambules

Pour s'arroser des fines bulles.

 

La fête le rendait très beau,

Petit bonhomm' chantait si haut

Qu'il fit envoler son chapeau

Pour gaiement saluer l'an nouveau.

 

Même un bonhomme bien glacé,

De fêtards peut s'accompagner,

Le cœur fondant bien réchauffé

Sous les chants de la « Bonne Année ! »  

 

¡ Muñequito se lo pasa en grande !

 

 Cuando el año nuevo tintinea

Muñequito deambula,

Se lo pasa en grande con los noctámbulos

Para rociarse con finas burbujas.

 

En la fiesta tenía el guapo subido,

Muñequito cantaba tan alto

Que hizo volar su sombrero

Para celebrar el año nuevo.

 

Hasta un muñequito helado,

En medio de juerguistas,

Su corazón se derrite, calentado

Por los cantos del "feliz año nuevo".

   

Voir les commentaires

Refrain pour l'enfant, Elizabeth Robin, Ombres et lumières, 2019

Publié le par Elizabeth Robin

photo: © Juan Jose Bujidos / Elizabeth Robin

photo: © Juan Jose Bujidos / Elizabeth Robin

Refrain pour l'enfant a reçu le premier prix de poésie libre au concours Europoésie 2020 au bénéfice de l'Unicef. 

À l'écoute de la très jolie mélodie composée à la guitare par Juan Jose Bujidos pour une naissance, j'ai eu envie d'écrire ces paroles... pour souhaiter la bienvenue dans ce monde à tous les enfants !

Composition guitare : © Juan Jose Bujidos

Voir les commentaires

Images de Verneuil / Imágenes de Verneuil, Elizabeth Robin, À l'étoile de nos pas, 2021

Publié le par Elizabeth Robin

photo: © Elizabeth Robin

photo: © Elizabeth Robin

Pour cette ville où il fait bon vivre... Verneuil-sur-Seine.

Por esa ciudad donde la vida es agradable...

Voir les commentaires

Ellipse espagnole - 1, Le rossignol andalou / Elipse española - 1, El ruiseñor andaluz, Elizabeth Robin, Ombres et lumières

Publié le par Elizabeth Robin

photo: © Mathilde Robin

photo: © Mathilde Robin

Voir les commentaires

Tu te maries / Te vas a casar, Elizabeth Robin, Ombres et Lumières, 2019

Publié le par Elizabeth Robin

photo: Mathilde Robin

photo: Mathilde Robin

Tu te maries

Longtemps gouvernaient ta mémoire

Les inoubliables comptines

Nouées aux rondes enfantines,

Un bout du fil de ton histoire ;

Dans ta voix toujours cristalline,

Tes chants sont d’amour et d’espoir,

Sont reflets d’un nouveau miroir,

Ta ronde devient plus coquine.

Refrain

Et maintenant tu te maries,

Me chante l’écho de ta vie

Qui me dit que quand tu souris

On entend déjà un oui ;

Et maintenant tu te maries,

Me chante cet écho de vie

Qui prend nuance d’embellie

Dans ton regard qui éblouit !

 

Je tressais tes cheveux d’enfants,

Tu me tressais des marguerites,

Á travers elles sont inscrites

Bribes de vie volées au temps ;

Et s’amuse le fil du temps,

Aux prétendants, c’est insolite,

Fait effeuiller les marguerites,

T’a trouvé un prince charmant.

(Refrain)

Si on n’écoute que le temps,

Une rengaine est favorite :

Que les enfants grandissent vite,

Ce n’est qu’un regard de parents !

Mais dans la vie que tu me cites,

Assez de mots réconfortants,

Tant d’amour entre deux amants

Pour que la chanson soit écrite !

 

Et aujourd’hui tu te maries,

Nous chante l’écho de ta vie

Qui nous dit que quand tu souris,

On entend si bien le oui ;

Et aujourd’hui tu te maries,

Nous chante cet écho de vie

Il tend le fil vers l’infini,

Ce fil de l’Histoire de ta vie !

Te vas a casar

Reinaron en tu memoria

Las canciones infantiles

Unidas a tus corros de niña,

Primeros pasos de tu vida ;

Ahora en tu voz cristalina,

Tus cantos son cantos de amor,

Son reflejos de un nuevo espejo,

Y tu corro torna más pícaro.

Estribillo

Y ahora te vas a casar,

Me canta el eco de tu vida,

Que me murmura que al sonreír,

Ya se oye tu alegría ;

Y ahora te vas a casar,

Me canta este eco de vida,

Que se matiza de belleza

Y en tu mirada deslumbra.

 

Yo trenzaba tu pelo de niña,

Y tu me trenzabas margaritas,

En ellas quedaron inscritos

Ratos de vida robados al tiempo ;

Y el paso del tiempo juega,

A los pretendientes…

Les hace deshojar las margaritas

Y te ha encontrado un príncipe azul.

(Estribillo)

Si sólo escuchamos el tiempo,

Una cantinela es la favorita :

¡ Qué rápido crecen los niños!

¡ Sólo es más que una mirada de padres !

Pero en la vida que me cuentas,

Hay tantas palabras felices,

Tan amor entre dos amantes

Que escribí esta canción.

 

Y hoy maravillosa novia,

Nos alegre el eco de tus bodas

Que nos murmura que al sonreír,

Se oye muy bien tu felicidad;

Y hoy maravillosa novia,

Nos alegre este eco de bodas

Canta hasta el infinito

La historia de amor de tu vida.

 

 

Voir les commentaires

Á tire d'aile, Elizabeth Robin (Ombres et lumières, 2019)

Publié le par Elizabeth Robin

L'univers est grandiose, la planète est magnifique ! 

Il suffit juste de regarder, d'écouter, de sentir, goûter, toucher et aimer...

Cinq éléments essentiels à la vie: l'air, l'eau, le feu, la terre et l'amour...

Chanson extraite de Ombres et lumières © Elizabeth Robin :

chanson © Elizabeth Robin

Voir les commentaires

Los amantes de la duna / Les amants de la dune, Elizabeth Robin (Vents dominants, 2014)

Publié le par Elizabeth Robin

youtube: Poésie et Musique, Poésie et Photos. Poesía y música, poesía y fotos.

youtube: Poésie et Musique, Poésie et Photos. Poesía y música, poesía y fotos.

Voir les commentaires

Au coeur du coeur / En el corazón del corazón, ElizabethRobin (Tourbillon, 2015)

Publié le par Elizabeth Robin

youtube: Poésie et Musique, Poésie et Photos. Poesía y música, poesía y fotos.

youtube: Poésie et Musique, Poésie et Photos. Poesía y música, poesía y fotos.

Un poème extrait de "Tourbillon" et sa version espagnole.

Photos: Juan Jose Bujidos.

Guitare: Juan Jose Bujidos

Voir les commentaires

Graffitis, Elizabeth Robin, Vents dominants, 2014

Publié le par Elizabeth Robin

youtube: Poésie et Musique, Poésie et Photos. Poesía y música, poesía y fotos.

Poème extrait de Vents dominants, © Elizabeth Robin.

 

Murmures de la rue, graffitis,

Murs, murs de la ville, plus de gris,

Jolies fresques aux murs agrafées,

Le regard du passant accroché

Aux fantasmes de quelques esprits.

 

Les murs ont des oreilles, on dit ;

O merveille, ils nous parlent aussi

De cauchemars ou rêves secrets,

Murmures de la rue.

 

Sur les murs sillonnent tant d'esprits

En messages mûris, graffitis,

Se libèrent, âmes apaisées.

La balade n'est plus emmurée,

Murs, murs de la rue épanouis,

Murmures de la rue

 

Voir les commentaires

1 2 3 > >>