Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Décor poétique à la maison...

Publié le par Elizabeth Robin

Décor poétique à la maison...

Un décor poétique, une ambiance douce à la maison...

Dans certaines photos, une touche poétique, et alors elles se retrouvent illustrant les poèmes; mais ces photos peuvent aussi révéler leur touche poétique à travers la réalisation d'objets décoratifs, et ainsi donner une ambiance, à la fois douce et chaleureuse.

Photos: © Juan Jose Bujidos

Réalisation: Elizabeth Robin

Ces lampes sont disponibles via ce site.

Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site
Ces articles sont disponibles via ce site

Ces articles sont disponibles via ce site

Voir les commentaires

Oeillet de poète, Elizabeth Robin (Vents dominants, 2014)

Publié le par Elizabeth Robin

photo de "Miradas cruzadas" © Olimpia Madrera Román et Juan Jose Bujidos

photo de "Miradas cruzadas" © Olimpia Madrera Román et Juan Jose Bujidos

Poème extrait de Vents dominants (© Elizabeth Robin)

Œillet de poète

Quand enfin ma vie fut rose

Je me réjouis de mue gaie.

Un pois de senteur morose

Campa nul sur ma pensée.

Á côtoyer le souci,

Sur mon âme des bleus et...

...Mon impatiens a grandi.

Moi dans ma coque illico,

Je survis grâce au pavot.

Némésia aux fines fleurs,

"Miroir des elfes", reflète

Encore un peu de bonheur

Á mon Œillet de poète

 

 

 

Voir les commentaires